Mougins en Danse

La Compagnie

CED: Compagnie Enseignement & Danse


La compagnie est destinée aux membres danseurs et professeurs désireux de poursuivre un travail scénique. Elle a pour vocation de présenter un répertoire dit « Lyrical » à travers un travail chorégraphique fusionnant les trois disciplines. Différent du Jazz Lyrique pratiqué en France, le Lyrical est une discipline à part entière provenant des États-Unis et encore peu connu sur notre territoire. Sujet de polémique, il est admiré par certains danseurs mais aussi critiqué par d’autres qui ne voit en elle que des prouesses techniques et physiologiques.

Cependant, bien que la technique et l'esthétisme des lignes est souvent de rigueur, le Lyrical reste un style vaporeux où c’est davantage la sensibilité du chorégraphe qui déterminera les procédés de création et le rendu stylistique que des facteurs techniques extravagant. Le Lyrical est avant tout une danse exhalant les émotions: Liberté, fluidité, expressivité, subtilité et musicalité doivent faire émerger la poésie du geste dansé. Un chorégraphe portera l'accent sur les lignes quand un autre s'attardera sur la théâtralité... Aucune règle ne délimite le Lyrical en dehors des passions.

A l’opposé du « Motion is not Emotion » de Merce Cunningham et du travail d'Alwin Nicholais, le Lyrical se veut être un vecteur d’émotions et de sensibilité, comme dans la danse expressionniste et théâtrale de Pina Bausch. Que le chorégraphe ait une influence classique et choisit de s’appuyer sur un Opéra de Mozart dans un style Petite Mort de Kylian, ou plutôt contemporain en travaillant avec des interprètes de musique expérimentale ou des chants traditionnelles comme Lucas Viallefond, ou plutôt jazz sur une voix blues de Nina Simone, tous se rejoindront sur un point: l’émotion.